Dorely : "Les musiques ont des couleurs."

Son premier album Demain sera meilleur est le journal intime, entre ombre et lumière, d'une jeune femme et artiste en construction qui doute, se relève, se métamorphose et avance. Toutes les émotions de Dorely sont à retrouver dans dix titres décomplexés et dans l'air du temps, de la pop à la chanson française, pour un disque plein d'espoir.


© Emma Birski

« Dorely, quelle est la couleur de ton premier album Demain sera meilleur ?

C’est un album assez introspectif. Il raconte le passage d’une fille de 20 à 25 ans, elle découvre le monde, apprend à se connaître, elle a aussi ses histoires d’amours et ses remises en question. L’album a ce côté bad et good mood, tu peux écouter des sons joyeux et dynamiques, et d’autres plus tristes et minimalistes. Il y a deux mondes. De l’extérieur, on me perçoit comme une personne joviale avec une bonne énergie. Parfois, à l’intérieur de moi, je me sens triste et ça ne se voit pas. J’ai cette impression d’être deux personnes et je trouve que ça me représente totalement.


Toute petite, tu rêvais d’un monde à part. Lequel ?

Je n’ai pas rêvé d’une vie simple avec une routine. Je ne me suis jamais intégrée là-dedans. Je rêvais d’écrire des chansons, d’aller sur d’autres planètes et d’être dans le milieu de la mode avec ma propre marque de vêtement. Je n’avais pas de limites.


© Emma Birski

Qu’est-ce que le violet représente pour toi ?

Ça m’inspire la douceur, la créativité, le dynamisme et ma féminité. Le violet est le plus représentatif de ce que je ressens et de ce temps dans lequel je suis. Pour moi, les musiques ont des couleurs.


As-tu des scènes de prévues ?

Je vais avoir ma toute première scène le 25 janvier à Paris. Ça va être un grand moment. La semaine prochaine je serai à Limoges. J’adore ces moments avec le public. Les premières fois où j’ai chanté Où que tu sois, l’émotion d’entendre des milliers de personnes chanter ton son, je le souhaite à tout le monde. Quand tu démarres de ta petite chambre avec ton petit clavier et que ça arrive jusqu’à des milliers de personnes qui reprennent ta chanson, c’est une fierté. »