Marjorie Falusi, le cœur en vrac !

Née à Nice, Marjorie Falusi est une artiste aux multiples palettes : peinture, danse, chant, humour et comédie. En 2012, elle joue la pièce « Les Montagnes Russes » d'Eric Assous avant de partir à Paris pour multiplier les pièces de théâtre. Depuis trois ans et demi, elle joue son spectacle « Complètement Marjo » et a sorti en avril dernier son premier album « Des tonnes de bonheur ». Aujourd'hui, elle compte six ans de carrière et est à l'écriture de son second one-women show et prépare également son nouveau single. Rencontre avec Marjorie Falusi, le cœur en vrac !

« Vous êtes née à Nice et avez réussi le concours des Beaux-Arts à Marseille. Depuis toute petite, vous saviez que vous feriez un métier artistique ?

Depuis toute petite, j'écris des chansons, je danse, je chante, je monte sur scène, mais je ne savais pas vraiment si j'allais en faire mon métier. J'ai suivi des cours de théâtre de vingt à vingt-deux ans à Marseille. À vingt-trois ans, je suis reparti vivre à Nice et je suis directement devenue intermittente du spectacle. J'ai effectué ma première pièce « Les Montagnes Russes » d'Eric Assous le 12 novembre 2012. C'est de là que tout est parti.

Pouvez-vous nous raconter cette première expérience ?

C'était une super expérience au théâtre Bellecour à Nice. Et au bout d'un an et demi, je suis monté à Paris. Aujourd'hui, ça va faire quatre ans et demi que je suis sur la capitale. Au total, j'ai fait seize pièces dont cinq que j'ai écrite et mise en scène. À Paris, j'ai pu jouer à la Comédie Saint-Michel, aux théâtre Blancs Manteaux, aux Feux de la Rampe et celui du Gymnase par exemple.

© Marjorie Falusi


Vous avez suivi des cours d'arts dramatiques à l'école de Sylvia Roche à Marseille ainsi que des cours de chants et de jazz en parallèle avec votre passion pour la peinture. Tout cela vous a donné l'envie d'ouvrir votre propre compagnie ?

Après avoir fait les Beaux-Arts à Marseille, j'ai fait un vernissage à la fin des trois années et j'ai arrêté la peinture pour me focaliser sur la comédie. J'ai ouvert ma propre compagnie où j'ai engagé des comédiens. Cela m'a permis de produire mes propres spectacles.

En tant qu'humoriste, quels premières parties avez-vous effectué ?

J'ai fait les premières parties de Gérald Dahan et Anthony Joubert au festival d'Avignon.

Marjorie Falusi et Anthony Joubert au festival d'Avignon

Quel thème abordez-vous dans votre spectacle « Complètement Marjo » ? Depuis combien de temps êtes-vous en tournée ?

J'ai joué ce spectacle durant trois ans et demi. J'ai co-écris et mis en scène avec Thibaud De Lussy et Sacha Judaszko. Dans mon one-women show, on y retrouve des personnages sarcastiques, marchands de rêves. Il y a des gourous et une nymphomane également. Avec ce spectacle, j'ai fait des festivals du rire, des premières parties et des dates de tournées.

Où peut-on vous retrouver prochainement ?

Je vais le jouer le 22 février 2019 à 20h30, à la mairie du Pont-Saint-Esprit, près d'Avignon.

Pourquoi si tard ? Vous faites une petite pause en cette fin d'année ?

En ce moment, j'apprends mes dix chansons à la guitare et je prépare également mon nouveau single « Le cœur en vrac ». Je viens de signer le contrat avec le label Son'or productions et Events Prod. Dans mon dernier album « Des tonnes de bonheur », j'ai écrit les dix chansons dont cinq avec un co-auteur et trois composé par moi-même. Dans le prochain, je n'ai pas composé. Il sortira en 2019 sur toutes les plateformes également. Pas de clips de prévus pour le moment ni de concert programmé. Je me concentre sur la guitare et sur le perfectionnement de mes musiques pour revenir en force l'année prochaine.

© Marjorie Falusi

Pouvez-vous nous parler de votre premier album ? Quelles tournées avez-vous effectué ?

J'ai fait la première partie de Michael Jones ainsi que des concerts à Nice, Paris et Marseille. Au début, j'avais sorti un EP avec cinq titres et par la suite, j'ai fait un showcase au Cultura d'Aubagne. On a remixé ces cinq titres et on en a ajouté cinq autres pour avoir un total de dix morceaux. L'album est disponible sur toutes les plateformes.

Vous tournez également dans des séries et films. On vous a vue récemment dans le long-métrage « J'ai perdu Albert » où vous donnez la réplique à Stéphane Plaza et Julie Ferrier. Quels autres projets cinématographiques avez-vous vécu ?

En cinéma, j'ai participé au film « Incompatibles » avec Léa François et Roger Moore qui fait une apparition. Il y a eu aussi la pub pour GIFI en 2014, j'ai également joué le rôle de Clara de Zerbi dans la série « Duel au soleil » en donnant la réplique à Gérard Darmon. J'ai fait la couverture du « Magazine Maxi ». Et j'ai aussi tourné dans la saison 5 de « Petits secrets entre voisins » sur TF1.

Marjorie Falusi aux côtés de Julie Ferrier, Gérard Darmon et Stéphane Plaza


Quels projets préparez-vous en ce moment ?

Je me lance dans l'écriture de mon nouveau one-women show. Cette fois, ce sera plus du stand-up par rapport à l'ancien où je n'interprétais que des personnages. Je suis sur l'écriture des dix premières minutes afin de faire pas mal de plateaux d'humoristes et festivals. Je pense jouer le premier sketch début 2019 et lancer le spectacle à la rentrée de septembre. Et concernant ma pièce de théâtre « En couple » avec Romain Brethau, on est parti récemment jouer à Nantes et ça s'est super bien passée. On a dix sur dix en note sur Billet Réduc avec de très bonnes critiques. Ce qui est sûr, c'est que la pièce se rejouera dans d'autres villes. Il existe également une web-série de cinq petits épisodes d'«En Couple » sur Youtube.

Que peut-on vous souhaiter pour le futur ?

Vu que je suis en pleine écriture et création, je suis libre pour un tournage (rires). »

© 2018 par Samuel Massilia.