top of page

Ophenya : "Allons toucher les étoiles."

Surnomée La cupidon des cœurs, Ophenya a reboosté le moral d'un grand nombres de personnes pendant le confinement. Devenue influenceuse et créatrice de contenu suivie par des millions d'abonnés, Ophenya utilise les réseaux sociaux pour diffuser ses ondes positives et redonner confiance à la jeune génération. Rencontre.



« Ophenya, tu étais hier co-animatrice de l’Eurovision Junior 2023. Quelles images te reviennent de cette expérience ?

Ma première image, c’est mon entrée sur scène avec Laury Thilleman et Olivier Minne, deux personnes avec un grand cœur. Ils m’ont poussée en avant et surtout, ils m’ont rassurée pour ma première à la télé, devant des millions de personnes ! Ensuite, j’ai des images dans les green room où je suis avec tous les candidats, je les prenais dans mes bras, leur parlait en anglais et je voyais à quel point ils étaient heureux d’être là.


Comment as-tu pris part à l’exercice de la co-animation ?

Je révisais avec mes petites fiches et je travaillais mon anglais chaque jour. Le plus important était de savoir gérer mon stress. Je me suis dit que j’étais là pour ma communauté, ma famille et surtout pour les gens que j’aime. Je l’ai fait avec le cœur.


On te connaît pour être coach loveuse, influenceuse, créatrice de contenu depuis 2020. D’où te vient ce désir d’aider l’autre à aller mieux ?

C’est une très bonne question. Toute petite, j’ai vécu une grosse période de harcèlement, qui a duré des années. Et je n’avais pas grand monde pour m’aider, mis à part mes parents. Mais je ne leur en parlais pas vraiment, je ne voulais pas les embêter avec ça. Si j’avais eu quelqu’un sur les réseaux sociaux pour me donner des conseils, ça m’aurait beaucoup aidé. J’ai voulu être cette personne.



Tu as créé un signe pour lutter contre le harcèlement. Ressens-tu des avancées ?

Oui, énormément. Beaucoup de parents, d’adultes me racontent leur histoire par mail et m’expliquent qu’ils n’avaient personne sur qui compter. Je reçois aussi des retours de jeunes à l’école, ils ont pris confiance en eux et affichent ce signe dans leur classe.


Quels sont tes prochains projets ?

Je vais faire une tournée des bahuts afin de rencontrer ma communauté pour les remercier d’être là chaque jour dans ma vie. C’est aussi grâce à eux que j’en suis là. Et je parlerai, bien sûr, du harcèlement. Beaucoup de marques s’associent à cette tournée, je suis très fière de ça. Il y a également le Raid Love, un concept qui consiste à envoyer la communauté délivrer de l'amour à une personne bienveillante. C'est un franc succès, je ne m'y attendais pas. Il y a énormément de projets en cours dont je ne peux pas parler, mais c'est que du positif.


Pour conclure cet entretien, aurais-tu une citation fétiche à me délivrer ?

« Allons toucher les étoiles. »

1 commentaire
bottom of page