Agathe Malroux, talent de demain !

Passée par le Cours Florent, elle écrit actuellement son premier scénario et va fouler les planches de théâtre à la fin de l'année. Pas de doute, Agathe Malroux a les idées claires, un but bien précis à atteindre. Si ce sont les photographes qui ont repéré son instinct d'actrice, Agathe est déterminée et investie à réussir dans un métier qu'elle explore de jour en jour. Rencontre avec Agathe Malroux, talent de demain !

© Agathe Malroux

« Pendant trois ans tu as suivi le Cours Florent. Qu'est-ce qui t'a donné envie de faire le métier d'acteur ?

J'ai fait beaucoup de danses quand j'étais plus jeune, avec l'envie de devenir danseuse. J'ai suivi des cours de mode et fait pas mal de shootings photos. Les photographes me disaient que j'avais un côté actrice. Je voyais ce métier comme très inaccessible. Et puis un jour, j’ai rencontré une personne qui m'a un peu forcé la main et au bout d'un jour passé au Cours Florent, j’ai su que c'était ce que je voulais faire.


Comment définirais-tu ta personnalité ?

Je suis une personne qui aime transmettre des émotions, aider les gens en détresse. Je suis très joyeuse, dynamique et investie. Au fur et à mesure de pratiquer, on découvre d'autres facettes du métier. Il y a énormément de partages, de don de soi, etc.


© Agathe Malroux

Tu es passé par le court-métrage, une apparition à la télévision, des clips et du théâtre. As-tu un plan de carrière ?

Je suis plus cinéma même si j'aime beaucoup le théâtre. Travailler l'image me plaît énormément, d'ailleurs je pense réaliser un jour. J'ai écrit un scénario, ça fait presque un an que je travaille dessus. Comme je dessine un peu, j’ai pu faire une story board... Il reste encore du boulot !


Vers quel genre de registre souhaites-tu aller ?

J'aimerais me diriger vers le drame, le thriller. Quand je regarde un film, c'est aussi pour extérioriser des choses qui se passent en moi. C'est ce que j'espère pouvoir transmettre en jouant. J'aime beaucoup Abdellatif Kechiche, Alexandre Astier dont je suis complètement fan ! Eric Toledano et Olivier Nakache, François Ozon, il y en a trop ! (rires). J’ai tourné avec Julien Magnan, et j’ai très envie de retravailler avec lui. Le travail de Bruno Rolland et Patric Chiha aussi.


Quels sont tes futurs projets ?

Je sors d'un tournage qui a été arrêté en plein milieu à cause du covid. Je jouais le rôle principal d'une femme à la Tomb Raider dans un monde post-apocalyptique. Je me suis éclaté dans ce rôle. L'équipe était extraordinaire, on était tous très déçus que ça s'arrête même si on espère pouvoir en faire un trailer et trouver d'autres fonds pour tourner à nouveau. Sinon je joue au théâtre dans la pièce Les Tournesols de Fabrice Melquiot mis en scène par Jean Marc Pautasso dès le mois de décembre.


Aurais-tu une citation fétiche à me délivrer ?

« Et on se sort les doigts du cul ! » C’est une réplique dans le film Nos jours heureux de l’actrice Joséphine de Meaux que j’adore. Elles sont toutes devenues mythiques pour moi (rires).


Que peut-on te souhaiter pour le futur ?

Toujours plus de belles rencontres et vivre de ce métier ! »

© 2018 par Samuel Massilia.