top of page

Aiden, l'expression des sentiments !

Ancien infirmier en service de réanimation à Nantes, Aiden se libérait des journées de soins par l'écriture et le chant. Son nouveau single Elle rend hommage aux destins croisés et marque un pont entre son ex-profession et sa passion pour la musique et les mots. Rencontre avec Aiden, l'expression des sentiments !


© Théophile Chauffrut

« Aiden, quelle a été l’étincelle de départ de ton nouveau single Elle ?

Un proche a perdu une personne atteinte d'un cancer du sein. J’ai essayé de lui donner du sens à cette expérience douloureuse. J’avais des images claires de ce qui avait pu le traumatiser. Je me suis inspiré de mon expérience d’infirmier à l’hôpital et de son histoire pour faire ce titre. Le texte est négatif mais c’est un grand sentiment d’espoir qui s’en dégage. J’ai voulu mettre en avant la beauté du combat face au cancer. 80-90% des patients dont je me suis occupé avaient un cancer. Ils gardaient le sourire et avaient une espèce de soif de vie plus importante que les autres patients.


Tu dis prendre la plume pour évacuer le trop-plein d’émotions…

Ça m’est arrivé, en rentrant chez moi, de penser à un patient, de m’inquiéter pour lui. On m’a parfois raconté des histoires personnelles et certaines peuvent faire écho à notre vie. Chaque rencontre avec un patient a été une leçon de vie.



Le grand public a pu te découvrir dans la saison 12 de The Voice. Quels souvenirs en gardes-tu ?

Des relations avec d’autres candidats. Personnellement, je ne garde que le positif. C’est une chance d’avoir participé à cette émission. Il y avait cinq étapes à passer avant d’y arriver. J’avais un sentiment d’illégitimité, je trouvais la voix des autres candidats plus dingue que la mienne. J’ai profité du moment. Réussir à passer les auditions à l’aveugle a été incroyable pour moi.


Qu’as-tu appris à l’école de chant à Nancy ?

En tant qu’infirmier, on a tendance à refouler nos émotions. Ma coach vocale a réussi, en quelques cours, à toujours aller là où ça fait mal, à ouvrir les verrous et à me faire vivre mes émotions. Et puis elle m’a surtout appris l’interprétation. Avant, j'étais dans la démonstration vocale. Aujourd’hui, elle m’a permis de me trouver et d'être plus proche des mots.


© Théophile Chauffrut

Quels sont tes prochains projets ?

A priori, un troisième single sortira en septembre. Puis je vais faire une pause pour terminer mon EP avec mon producteur. L’objectif sera, dès la rentrée de septembre, de faire le tour des labels et de voir si quelqu’un veut adhérer à mon projet.


Pour conclure cet entretien, aurais-tu une citation fétiche à me délivrer ?

« Tout par envie, rien par obligation. »

Comments


bottom of page