top of page

Chris Attoh : "Utiliser ma voix pour parler au monde."

Son nouveau film projeté sous le Pavillon Afriques, Chris Attoh, accompagné de son équipe, prolonge la soirée à l'occasion d'un défilé du créateur Mike Sylla. En aparté, dans une joie de vivre communicative, le réalisateur et acteur est revenu sur sa parenthèse cannoise. Rencontre.


© Anne Pourbaix

« Chris, tu es présent au Pavillon Afriques pour cette 77ᵉ édition du Festival de Cannes. Que représente-t-il pour toi ?

C'est une opportunité qui permet à des cinéastes comme moi et du monde entier de communier dans un espace où l'on se met en réseau et où l'on grandit.


Quelle présentation ferais-tu de Nine, ton nouveau film ?

Merci pour ta question. L'histoire tourne autour d'un détective qui perd son travail au Ghana. Alors qu'il décide de voyager pour enquêter, il va tomber sur des guerrières, qui sont des jeunes femmes normales jusqu'à la tombée de la nuit où elles se battent. Maintenant, avec mes années de cinéma et de création, j'ai la capacité de faire ces histoires. Je pense que ce n'est que le début.



Qu'est-ce qui t'a donné envie de faire du cinéma ?

Le monde est maintenant un endroit où nous n'apprenons pas seulement à travers les livres. Nous sommes dans une ère visuelle et donc, ce que nous regardons nous influence. Les gens regardent Rocky et pensent qu'ils peuvent boxer. Le pouvoir d'un film, c'est d'utiliser ma voix pour parler au monde. J'aime rappeler aux gens les choses importantes.



Quels sont tes prochains projets ?

Je vais peut-être prochainement tourner dans un film d'action au Maroc. Je suis excité à ce sujet.


Pour conclure cet entretien, aurais-tu une citation fétiche à me délivrer ?

Dans la vie, vous n'obtenez pas toujours ce que vous voulez, mais quoi que vous obteniez, rappelez-vous que tout ce que vous obtiendrez, ce sera un combat. »

Commentaires


bottom of page