Flo Carli, le chemin de la musique !

Grand passionné de musique, Florian Carli participe à l'âge de 16 ans au télé-crochet « The Voice » durant lequel il interprète les chansons « With or Without » et « Con Te Partiro ». Une aventure qui l'amènera trois ans plus tard à rejoindre la comédie musicale « Notre-Dame de Paris » dans les rôles de Phoebus et Gringoire et avec laquelle il effectue une tournée mondiale. Récemment, il a sorti son premier single « Rêver encore » tourné en Corse et co-écrit avec Johan Czerneski. Rencontre avec Flo Carli, le chemin de la musique !


« Tu as participé à la saison 2 de « The Voice ». Quels souvenirs en gardes-tu ?

Il faut savoir que j'y suis allé en candidat sauvage. C'est-à-dire qu'ils m'ont contacté car j'avais écrit une chanson corse qui leur a beaucoup plu. Deux semaines après, on était déjà sur les plateaux et on enregistrait l'émission. J'ai rejoint la team Florent Pagny puis au battle, j'ai bifurqué dans celle de Jenifer. C'était vraiment une très bonne expérience. Je ne venais pas du tout du milieu professionnel donc c'était mes toutes premières scènes.


Que t'a apporté ce télé-crochet pour la suite de ta carrière ?

En 2013, quand j'ai participais à cette émission, je n'avais que seize ans et avec Louane on était les plus jeunes du programme. Après « The Voice », j'ai rejoint le groupe « Zerotwenty » et puis j'ai ensuite intégré la troupe « Notre-Dame de Paris » où je joue deux rôles en alternance.


Comment as-tu pris part à cette aventure ?

C'est Bruno Berberes, le grand casteur de « The Voice », qui m'a annoncé qu'il y avait une place à prendre dans « Notre-Dame de Paris ». J'ai travaillé pendant trois, quatre mois pour avoir les rôles en main. Chaque jour, on chante du matin au soir, c'est beaucoup de travail mais à la fin on n'est pas déçu.


© New Photos Rushs

Où peut-on vous retrouver prochainement ?

On va partir pour la Chine donc dès le 14 juillet on sera à Shangai. Ensuite, je pars trois mois en Russie avant de revenir passer trois mois en Chine. Ça va être une très belle tournée que l'on continuera au Canada, en Angleterre. On fait vraiment le tour du monde.


Il y a trois mois, tu as sorti ton premier single « Rêver encore ». Raconte-nous ce morceau.

Ça faisait longtemps que je voulais sortir quelque chose sans savoir si ça allait être un album ou un single. J'ai donc sorti mon tout premier single « Rêver encore » qui est une chanson que j'ai co-écrite avec Johan Czerneski et qui a été tournée en Corse.



Tu as commencé très jeune dans la musique. Quels ont été tes influences musicales ?

Ma famille a un hôtel-restaurant en Corse et mon grand-père me faisait toujours monter sur scène quand il y avait des artistes qui se produisaient au restaurant. Ça m'a vraiment donné l'envie de la scène. J'ai toujours aimé la musique en baignant là-dedans très tôt. J'aime de plus en plus un artiste comme Calogero que je trouve extraordinaire par ses compositions. J'ai aussi beaucoup d'influence lyrique comme Luciano Pavarotti et Andrea Bocelli.


As-tu d'autres projets pour la rentrée ?

Pour l'instant, je me consacre pleinement à « Notre-Dame de Paris » ça va être une très grande tournée. Mais je vais revenir assez vite pour d'autres titres. On est en train de continuer les compositions et il sortira très rapidement des choses.


Que peut-on te souhaiter pour le futur ?

Une belle carrière et j'espère que mon futur album plaira à mes fans. »

Deviens membre du site pour ne rater aucune interview !

© 2018 par Samuel Massilia.