top of page

Samira Lachhab : "Mon parcours s’est fait au hasard des rencontres."

La onzième saison de Léo Matteï touche à sa fin et la première partie du dernier épisode inédit, ce soir, se place sous le signe des retrouvailles. Le lieutenant Clara Besson, ex-membre de la Brigade des mineurs, se retrouve accusée de meurtre. Maman d'un jeune garçon passionné d'échecs, elle va se transformer en louve pour le protéger, une performance puissante de la part de son interprète, Samira Lachhab, heureuse de retrouver Jean-Luc Reichmann et sa bande. Rencontre.


© Jean-Philippe BALTEL / BIG BAND STORY / TF1

« Samira, on retrouve le lieutenant Clara Besson demain soir dans un épisoode inédit de Léo Matteï sur TF1. Quelle présentation feriez-vous de ce personnage ?

À l’époque, on avait un pilote avec Jean-Luc Reichmann et mon personnage s’installait. C’est une femme assez forte, très professionnelle, et de mémoire, il me semble qu’on ne connaissait pas sa vie privée. Léo Matteï lui faisait entièrement confiance et déjà, il y avait une complicité évidente. Dans cet épisode, Clara est une mère blessée, elle a besoin d’avoir des informations sur son fils et elle va reprendre ses automatismes de flics.


Quels partenaires de jeu ont été les jumeaux (me donner leurs noms) ?

Un bonheur. J'ai eu des jumeaux et j'en veux à la pelle des gamins comme ça, aussi réactifs, avec des parents qui les dirigent avec bienveillance, les laissent faire en toute confiance.


© Jean-Philippe BALTEL / BIG BAND STORY / TF1

Le grand public vous connaît pour avoir été Leïla Beddiar dans Demain nous appartient, mais aussi pour d’autres fictions télévisées. Comment est né votre désir de devenir comédienne ?

Mon parcours s’est fait au hasard des rencontres. Je faisais une saison dans la restauration, dans le sud, et j’y ai rencontré un attaché de presse qui est devenu mon agent. J’ai le sens du collectif, je ne peux pas travailler seule (rires). J’adore être dans la rue, regarder les gens, m’imprégner de certaines situations. Peut-être que je fais du mimétisme en reproduisant ce que je vois.


Auriez-vous une citation fétiche à me délivrer ?

« Avoir un but, trace la vie. »

Comments


bottom of page