Dounia Coesens, instinct d'actrice !

L'adrénaline du jeu, le danger de jouer face à un public ou encore la cadence élevée des tournages de « Plus belle la vie » forment un cocktail qu'apprécie Dounia Coesens dans son métier. Avec une éducation autour de l'art, c'est très jeune qu'elle dévoile son talent de comédienne, aussi brillante à la télévision que sur les planches de théâtre. Rencontre avec Dounia Coesens, instinct d'actrice !


© Natacha Lamblin

« Récemment, sur tes réseaux sociaux, tu as partagé le court-métrage « Les Âmes Sœurs » de la réalisatrice Marion Filloque. Comment as-tu pris part à ce projet ?

C'est un ami qui m'a parlé de Marion, une réalisatrice qui voulait réaliser un premier court-métrage en racontant son histoire à elle, celle d'avoir une petite sœur atteinte de schizophrénie. Elle m'a envoyé un scénario qui n'était pas dialogué, juste résumé. Je lui ai proposé que le scénario reste comme il est pour que trois jours avant le tournage on se retrouve avec les comédiens pour discuter du sujet et que l'on soit en impro. Il y a des scènes délicates et je trouvais ça intéressant qu'on connaisse le sujet sur le bout des doigts.


Je joue le rôle de la grande sœur qui se bat afin d’éviter que sa petite sœur n’aille pas directement à l’asile et ne prenne de traitement fort. Marion voulait vraiment que chaque scène transmette un maximum d'émotions. Je suis très fier de ce court-métrage, j'ai fait confiance à Marion