Frédéric Carpentier, le cinéma pour tous !

Son métier lui apporte beaucoup de joie et de satisfaction, Frédéric Carpentier est ce que l'on appelle un réalisateur de la vraie vie. Présent dans les lieux que l'on ne montre pas, ou mal, il offre aux jeunes une seconde chance avec un projet cinématographique fort « Jeunesse Sauvage » sortit lundi en guise de réouverture des salles obscures. Rencontre avec Frédéric Carpentier, le cinéma pour tous !


« Lundi est sorti en salles votre film « Jeunesse Sauvage ». En quelques lignes, de quoi ça parle ? 

C'est le parcours d'un chef de bande qui maintient son groupe et qui va être confronté à des désirs un peu adverses de la part de son bras droit qui souhaite monter les échelles de la criminalité. 


Pour ce long-métrage, c'est le cas de le dire, vous êtes passé par un casting sauvage…

Quand j'ai rencontré Pablo Cobo, il était un rappeur sans expérience dans le cinéma. Il n'avait pas le gabarit pour être chef de bande, il pesait 58 kilo